Thermodynamique

Principes et Applications

by Pierre Infelta and Michael Graetzel

Share/Bookmark

Synopsis

Notre présentation classique de la thermodynamique, avec quelques illustrations de l’aspect statistique, ne requiert que peu de connaissances mathématiques.

L’existence et la définition de la température thermodynamique permettent de définir l’entropie d’un système, de montrer qu’elle est une fonction d’état, puis, d’énoncer le deuxième principe de la thermodynamique.

Les diverses fonctions thermodynamiques s’imposent naturellement avec leurs significations. On découvre que les propriétés extensives des systèmes réels peuvent être obtenues à l’aide des grandeurs molaires partielles dont fait partie le potentiel chimique. L’étude des gaz parfaits permet d’obtenir une expression formelle de leur potentiel chimique puis, pour les gaz réels, de définir la fugacité. On obtient ensuite les conditions d’équilibre dans les systèmes à plusieurs phases en l’absence de réactions chimiques. L’aspect énergétique des réactions chimiques permet de décrire quantitativement les réactions chimiques, de générer des tables de données et d’obtenir les conditions de l’équilibre chimique pour les systèmes gazeux puis, par extension, pour les systèmes hétérogènes. On présente également les critères d’équilibre pour diverses conditions expérimentales. On étudie enfin les solutions idéales puis non idéales. L’aspect statistique de la thermodynamique peut alors être abordé plus en détail dans le dernier chapitre.

Les nombreux problèmes associés à chaque chapitre avec leur solution détaillée permettent à l’étudiant de vérifier l’exactitude de son raisonnement et de ses calculs.

Un manuel tel que celui-ci raconte l’histoire de la compréhension d’une partie du monde physique. C’est moins accessible que le football, mais tout aussi amusant, si l’on a compris où est le jeu. N’ayez pas peur du formalisme... Restez plein d’enthousiasme, lisez ligne à ligne le corps du texte, faites les exercices pour éprouver votre nouveau savoir.

Hervé This, Groupe INRA de gastronomie moléculaire, Laboratoire de chimie des interactions moléculaires du Collège de France et Laboratoire de chimie analytique de l’Institut national agronomique Paris-Grignon. http://www.jce.divched.org/Journal/Issues/2001/Sep/abs1187.html

About The Author

Michael Graetzel is currently a professor at the Ecole Polytechnique de Lausanne, Switzerland, where he directs the Laboratory of Photonics and Interfaces. He pioneered research on energy and electron transfer reactions in mesoscopic-materials and their optoelectronic applications and discovered a new type of solar cell based on dye sensitized mesoscopic oxide particles and pioneered the use of nanomaterials in lithium ion batteries. Author of over 500 publications, two books and inventor or co-inventor of over 40 patents he was an invited professor at the University of California at Berkeley, the Ecole Nationale Supérieure de Cachan (Paris) and is presently part-time distinguished visiting professor at the Delft University of Technology. He was a frequent guest scientist at the National Renewable Energy Laboratory (NREL) in Golden Colorado, was a fellow of the Japanese Society for the Promotion of Science. He has received numerous awards including the Millenium 2000 European innovation prize, the 2001

Pierre Infelta is currently a senior scientist at Ecole Polytechnique de Lausanne, Switzerland. His research areas include photochemistry, microheterogeneous media, chemical kinetics, electron transfer, and solar energy conversion. He has been active in teaching thermodynamics for the past thirty years in the Chemistry and Materials science department at the Ecole Polytechnique Federale de Lausanne in Switzerland. He received his bachelor degree at the Paris University, the Sorbonne and a Chemical Engineering degree at the Ecole superieure de Physique et Chimie Industrielles de Paris. After one year of research work in France in photochemistry, he went to to the Mellon institute of research in Pittsburgh, Pa as a Research Associate for 2 years and subsequently received his PhD from Carnegie mellon University. He has done Postdoc work at the university of Notre Dame, Indiana and worked as a research scientist in the Interuniversitair Reactor Institute in Delft, The Netherlands. He is also the author of several several respected articles and books promoting chemical education in both English and French.